Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24 avril 2014

Les finances du "Pays de Sommières"

Dans cet article du blog "Midi Libre Sommières" déjà cité, deux phrases attribuées au nouveau président de la communauté ont appelé mon attention ... 

Voici la première : " ... la situation financière (n’était) pas très brillante et (qu’il serait) donc nécessaire de faire des économies peut-être dans le domaine du fonctionnement ...".

Intrigué ... et soucieux de l'utilisation de "mes impôts", locaux (la moitié de Calvisson) et d’État (les "dotations") ...
Donc, tableau des comptes de la communauté, à partir de "alize2.finances.gouv.fr", intégré dans les "documents permanents". C'est vrai que ce n'est pas brillant (euphémisme) ... notamment pour l'endettement ... Donc des économies nécessaires ...

Les faire en investissement ? Ne serait-ce pas remettre en cause la justification de la communauté, donc son existence même ? ... Les faire en fonctionnement externe, celui qui est au profit des contribuables ? Serait-il bien raisonnable de diminuer le service rendu ? ... Donc il reste bien à les faire en fonctionnement interne ...

Et là je me demande : une 13ème vice-présidence est-elle bien raisonnable ? sachant que la "norme" serait à 9 (20 % de 46 membres - voir ici page 27).
Ce n'est pas ce 13ème "honoré" qui m'inquiète (c
ar, de toutes façons, à [1+12] ou [1+13], ils devront se partager les indemnités globales pour [1+7] ... soit 20 % de 37 délégués, nombre strictement légal - voir ici page 32), mais plutôt tout le "staff" qui va lui être attaché ...

Et là, je rejoins la seconde phrase : "(un de ses objectifs est la) revalorisation du rôle du bureau communautaire".
En creux de cette expression très "politiquement correcte", je me demande : les "administratifs" n'auraient-ils pas pris le pas sur les "politiques" (au sens noble du terme) ? Vaste sujet de réflexion ...

Certes, la matière communautaire est ardue, mais la vie quotidienne des contribuables communautaires l'est aussi ... et ce sont eux qui, au final, paient l'addition ...

Les commentaires sont fermés.