Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 août 2014

Et manger ... et dormir ...

... en Pays de Sommières (la "vieille" chanson de 1953, c'était "et bâiller, et dormir ... et rêver, et sourire").

Touriste itinérant de village en village, que me suggère l'O.T."P."S. sur son site Internet pour ces "activités" ?

A l'index "Hébergements", 115 offres en rubriques diverses, en toutes communes, même extérieures au "Pays de Sommières".
J'ai le choix, les photos sont avenantes, la présentation me plaît bien. J'ai
confiance a priori.
Mais la question préalable me contrarie : "Vous souhaitez préparer votre séjour à Sommières ?". Toujours ce nombrilisme ...

Puis à l'index "Pays gourmand - Les restaurants", de belles photos, toujours, pour 17 restaurants à Sommières (plus 3 en bas de page sans photo), 1 à Aujargues et 1 à Sauve ...
Ainsi donc, il serait impossible de se restaurer dans les autres villages du "Pays de ..." ?...

Et là me vient une question (folle ?... peut-être ?!...) : pour être "référencé" comme "partenaire" sur le site Internet de l'O.T."P."S., faudrait-il payer une cotisation à l'association, déjà subventionnée par les habitants ?... quelque chose comme un "droit de paraître" ?... 

Commentaires

Bien vu il y a un droit à paraître, 60 euros pour une chambre d'hôte, de plus la taxe de séjour vient d'augmenter de 10%, je ne comprends même pas la modicité de cette augmentation pourquoi pas 30 ou 40% ? Ma belle mère disait le papier ne refuse pas l'encre, pour un résultat sans doute nul.... Aujour d'hui la publicité et l'info passe par internet et si vous voulez vous faire référencer il faut payer et pas de petites sommes, je ne suis pas sûr que les touristes passent aujourd'hui par l'office du tourisme de sommières dont Calvisson n'est qu'une branche éloignée...

Écrit par : Cricri30 | 21 août 2014

Pour faire suite à mon premier commentaire je me suis aperçu que c'était le département qui avait voté cette taxe additionnelle et pas l'intercommunalité. Rendons à César... ceci dit à l'ère des AIRBNB , BOOKING.COM, et autres "machins" basés à l'étranger et qui prélèvent 10,15,20% des nuitées en France on peut se poser la question de l'efficacité de cette taxe; à quand un "machin" départemental de réservation en ligne (aussi efficace que ces spécialistes)? autre question iconoclaste tous les loueurs présents sur ces sites sont ils déclarés et payent ils cette taxe?

Écrit par : cricri30 | 21 août 2014

Les commentaires sont fermés.