Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 octobre 2014

Comment les conseillers se tiennent en séance ...

Ce titre un peu ambigu pour présenter comment est aménagée chaque "salle du conseil", à Calvisson et à la C.C.P.S, et le déroulement des votes.

Si j'en crois les "professionnels de la réunion", la façon dont sont disposées les places de chacun est, au-delà des contraintes de dimensions et de forme de la salle, révélatrice du type de réunion et de l'intention profonde de l'organisateur de celle-ci. Alors, un billet d'humeur ...

A Calvisson, les 29 conseillers sont "attablés", en carré, tous assis dans les mêmes fauteuils "de style". Le maire est accoté de ses 8 adjoints, habituellement dégradés par rang d'oignon. L'opposition "institutionnelle" s'est rassemblée en face de lui et eux. Les autres conseillers se sont répartis au gré des affinités personnelles ou des places disponibles.
Les "administratifs", présents pour "enregistrer", sont disposés en retrait ; ils n'interviennent pas dans les débats, sauf sur demande expresse et toujours en soutien des conseillers.

Tout cela dans une ambiance "bon enfant" où l'on sent que chacun peut avoir la parole, pour une question ou un  avis, sans réticence. Les votes sont le plus souvent à main levée, selon la formule traditionnelle : "Qui est contre ? ... Qui s'abstient ? ... Merci !". Les opposants peuvent s'opposer sereinement.

A la C.C.P.S., c'est autre chose ... Il y a 46 conseillers titulaires et 6 suppléants. L'exécutif est beaucoup plus "étoffé" : 1 président, 13 vice-présidents (titulaires d'une délégation mais parfois sans troupe ...) et 7 maires non délégués composent "le bureau".

En réunion, président et vice-présidents sont attablés, en ligne, face aux autres conseillers simplement assis sur trois rangs. Les "administratifs" sont aussi attablés au milieu de cet "exécutif restreint" et interviennent librement dans la discussion. Les chaises (plutôt "méchantes", comparables à celles du Foyer Communal) sont les mêmes pour tout le monde ...

Surprenant ... Une réunion de "pairs" en face-à-face, en situation d'opposition ou de relation maître/élèves ... Les arguments avancés pour la justifier (nombre des conseillers, forme de la salle) ne m'ont pas convaincu ; d'autres dispositions et organisations plus "égalitaires" m’apparaissent possibles.
Et là, une image m'est revenue : le "politburo" assisté de ses "apparatchiks", et le reste du "soviet", convoqué pour approuver ... comme il y a des années "que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître" ... Il ne manque plus que l'estrade ...

Et le déroulement des votes, à main levée également, a conforté mon sentiment ... Dans cette disposition, il faut être très courageux pour voter "contre" et ainsi se dévoiler le premier ... L'imprudent impudent est immédiatement fusillé du regard et ne peut recevoir le soutien éventuel de ses "collègues", qui ne le voient pas ... La simple abstention obtient plus de miséricorde ... à condition de ne pas la renouveler trop souvent ...
Questions et suggestions en cours de discussion sont traitées avec la même réticence ... Les "conseils" deviennent ainsi des "exposés dispensés par les spécialistes", dans le silence ...

C'est ce que les "politiques" nomment pudiquement "un vote de confiance" ...

Moi, en levant la main, je ressortirais volontiers mon "carton rouge" ... un billet d'humeur ...

Les commentaires sont fermés.