Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03 octobre 2014

Les "économies" de la C.C.P.S. ...

PochesVides.JPGJe pense garder ce petit personnage pour tous mes billets traitant de la C.C.P.S. ... Il m'en semble un reflet parfait ...

Une série de commentaires sur ce que la Communauté appelle des "pistes tracées par le bureau pour faire des économies" et que j'appelle "comment plomber les contribuables/usagers et les communes pour pouvoir continuer plus légèrement la fuite en avant" ...

Je sens que je vais ne pas plaire ...

Premier point "suggéré" au dernier conseil : les temps d'activités périscolaires.

Le "politburo" s'est gargarisé d'avoir réalisé une première économie : 35 000 € par la réduction du temps du "conseiller Francas" ...
Je pense que la question doit être posée autrement : la dépense restante (36 700 €) est-elle utile ? Quel a été l'apport de ce conseiller ? Quels résultats tangibles a-t-il permis ? Quelles organisations efficaces ont-elles été mises en place suite à ses "conseils" ? Que s'engage-t-il à apporter, réellement et matériellement, pour le futur ? Ou sa "présence" restera-t-elle évanescente, sans que rien ne soit concrétisé ? Autrement dit, sera-t-il payé simplement pour être là et regarder ?... 

Deuxième axe envisagé : instaurer pour toutes les écoles 2 séances hebdomadaires de 1h30 chacune ("économie" chiffrée à 40 000 €).
Ce sujet avait déjà été abordé au conseil communautaire du 22 mai dernier (n° 10 O.D.J. retracé très "succinctement" au P.V. correspondant - voir mon billet du 23 mai). Il y avait déjà été dit que cette organisation est la moins coûteuse. Mais ... il avait été "décidé" de consulter les conseils d'écoles et d'appliquer la solution qu'ils choisiraient, école par école ; le président avait été mandaté pour transmettre cette "décision" à l'inspection académique ...
Une discussion avait commencé "dans la salle", plus entre "parents d'élèves" qu'entre "conseillers communautaires", hostile au "2 x 1h30" ; elle avait été vite "réprimée" ... Et le "politburo" avait choisi de ne pas dire aux parents quelle est la solution la plus "économique" ...
Le cours des événements est souvent cruel ...

Autre axe envisagé : supprimer les T.A.P. en juin ("économie" chiffrée à 30 000 €) ...
Certes, ... supprimer la prestation permet de faire des "économies" ...

Des "économies" ... un langage bizarre (politique ?) pour "supprimer des prestations" et "plomber les usagers" ... Pour moi, les économies, c'est diminuer le coût des prestations ! Donc voir comment tailler dans les dépenses ...

Pour les T.A.P., les dépenses sont de 242 000 € de "charges générales", 306 000 € de charges salariales, et 181 000 € de subventions Francas et A.F.R. (voir le tableau en annexe à mon billet du 23 juin), plus diverses subventions pour lesquelles blanc-seing de signature a été donné au président lors du conseil du 3 juillet (O.D.J. n° 19). 
Je n'ai pas entendu qu'aient été proposées des réductions de ces dépenses, ni même seulement leur examen ligne par ligne ... Quel est le coût de l'heure/élève ? Est-il le même pour toutes les écoles et pour chacun des "intervenants" ? Comment se compose le coût "interne" ? Quel est le coût de chaque association ? Quelle est l'appréciation de ces T.A.P. par les élèves et leurs parents ? Quelles sont les "activités" les plus onéreuses ? Faut-il en supprimer en raison du rapport coût/intérêt ? Et j'ai encore d'autres interrogations ...

Que j'aie, moi, les réponses n'est pas le sujet. Par contre, que les conseillers "lambda" puissent poser les questions et avoir les réponses me semble essentiel ; c'est eux qui vont décider !
Or, si je m'en réfère au dernier conseil, tel ne me semble pas être l'esprit du "politburo". Je crains qu'on en reste à : "voici ce qu'on vous propose, dites oui ou non" ...

La transparence dans l'information, que je vantais (hum ! hum !) il y a peu, me semble encore pouvoir progresser .... Mais il faut se rappeler que la glasnost fut le début de la fin pour l'ère des soviets ...

Les commentaires sont fermés.