Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 décembre 2014

Au conseil communautaire ...

d'hier jeudi 4 décembre, l'ordre du jour me paraissait peu propice aux envolées ... Mais il ne faut jamais préjuger ...

poubrlles.jpegLa délibération n° 13 "Collecte et valorisation des déchets - Tarif de la redevance spéciale" amena une passe d'armes que j'ai trouvée savoureuse et instructive ... Je vais vous la conter ... après quelques préalables "techniques" sur l'élimination des déchets.

Il est un principe de base : celui qui crée les déchets doit les éliminer ou payer strictement ce que coûte leur élimination-valorisation par la collectivité. Certains ont un système d'élimination "privé", d'autres recourent au système collectif de collecte et valorisation. Parmi ceux-ci, il y a les "créateurs normaux" (pour schématiser : les ménages) et les "créateurs importants" ; ces derniers figurent sur une liste établie par la collectivité gestionnaire du système (voir ici la liste pour la C.C.P.S. telle que présentée au conseil communautaire du 25 septembre dernier) et sont assujettis à la "redevance spéciale" calculée spécifiquement.
Donc, hier, il s'agissait de fixer le tarif de cette redevance spéciale.

Une présentation technique fortement argumentée (visiblement, le présentateur connaît très bien son sujet et est convaincant), exprimée de façon tonique, amena vers une conclusion imparable et non discutée : depuis longtemps, cette redevance est sous-évaluée par rapport au coût et il faut la remettre au niveau de son coût réel pour 2015. Donc, il faut l'augmenter ...

Et là, surprise !... Une très vive opposition des délégués de la commune de Sommières ... inquiets de devoir supporter les reproches des "augmentés" ... et préférant reporter ce "rattrapage" sur la "taxe normale", donc sur les ménages ...

S'en suivit un échange plutôt animé (le tout premier que j'aie vu ...), notamment sur la notion de "courage politique", qui me semble être conçue par certains (suivez mon regard) comme "tondre le mouton qui criera le moins fort, même si ce n'est pas son tour d'être tondu" ...

Mais le politburo, visiblement surpris de cette réaction, tint bon (Bravo !) et mit aux voix l'augmentation de cette redevance spéciale : seuls les délégués de Sommières votèrent contre ...

_____

Quelques autres péripéties seront contées dans de prochains billets.

Les commentaires sont fermés.