Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 mai 2015

Conseil communautaire du 28 mai

Un soviet presque purement formaliste ...

Comme un volcan que l'on croyait éteint, "la Préfecture" s'est réveillée pour demander à la CCPS que les maires non vice-présidents qui étaient, depuis temps immémorial, naturellement intronisés "membre du bureau" soient dorénavant et illico "protocolairement" élus par les conseillers, c'est-à-dire au scrutin uninominal à trois tours (c'est mon exégèse de la présentation plus "formelle" faite par le Président).
Et ma question : l'intervention maligne d'un déçu ou d'un exclu du nouvel exécutif ? J'ai mauvais esprit ...

Alors, nous eûmes droit au branle des conseillers (la danse ancienne, cherchez ...) : après l'appel à candidature et avant dépouillement et proclamation pour chaque candidat (9 "postes"), tous à la queue leu leu, ou en file indienne, ou en procession (comme vous le sentez) pour prendre enveloppe et bulletin, passer par l'isoloir et déposer leur bulletin dans l'urne transparente ... 

Pour un résultat "soviétique" et rassurant (un rapprochement paradoxal ?...) : les 9 candidats déclarés, à chaque fois sans opposant au "poste", furent élus à l'unanimité. Fermez le ban !...

Une séance de deux heures qui, c'est certain, a fait progresser le "schmilblick" communautaire. Je suis un militant acharné de la démocratie bien utilisée.

À la fin de cette réunion, qui fut malgré tout un instant de convivialité visiblement apprécié des participants, une annonce passée presque en catimini mais importante pour les usagers-contribuables : l'inspection académique a refusé de modifier les temps d'activité périscolaire ; ils resteront donc à 3 fois 1 heure ...
Certains seront satisfaits pour l'organisation de leur temps personnel, d'autres pleureront la disparition des 60 000 € d'économie annuelle potentielle ...