Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 juin 2015

Les emplois à la CCPS

C'est un sujet récurrent, comme dans toutes les collectivités territoriales : les agents obtiennent des avancements de grade, par concours ou par ancienneté, et le dilemme apparaît ...
Ou bien la collectivité qui les emploie actuellement crée, aux frais du contribuable, le "poste" (version collectivité) ou "l'emploi" (ma version) qui lui permet de profiter sur place de cet avancement ... ou bien "l'avancé" est obligé de chercher une nouvelle collectivité employeuse ... ou bien il ne peut profiter de cet avancement si la collectivité ne crée pas et s'il ne veut pas chercher ailleurs ...

La version la plus courante est : création aux frais du contribuable ...

C'était un point de l'ordre du jour du dernier soviet (ce l'avait été l'avant-veille au conseil municipal).
13 agents "avancés" ; 2 installés sur des postes vacants préexistants, 10 sur des postes nouvellement créés lors de ce soviet et (nouveauté) 1 agent n'ayant pu bénéficier de son avancement ...
Motif de la nouveauté ? La création par le nouvel exécutif d'un processus "d'évaluation des personnels" pouvant donc aboutir au "non-agrément" de l'avancement ... alors que cet "agrément" était auparavant automatique ...
Les conseillers se sont prononcés pour la création des 10 "postes/emplois" nouveaux, ... mais on ne leur a pas demandé leur avis pour les 2 déjà existants pourvus "automatiquement" ... 

Ainsi donc, 10 "postes/emplois" nouveaux ont été créés, ... mais aucun n'a été supprimé, pas même ceux occupés auparavant par les agents "avancés" (à Calvisson, on crée et on supprime).
Les 12 "postes/emplois" "abandonnés" restent donc disponibles pour de prochains avancements, sans que les conseillers soient alors consultés et puissent s'exprimer ... 

Là, il n'y a pas de changement ... les errements administratifs perdurent ...

Les commentaires sont fermés.