Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 août 2015

Le Conseil des Sages

Un honorable correspondant, pour réponse vraisemblable à mon billet du 10 août dernier, m'a envoyé un message qui aurait été un excellent commentaire, propice à la réflexion. Je le remercie de son attention et je regrette d'en être, hélas, le seul destinataire, privilégié. Alors, sans trahir l'auteur, je vais vous en faire partager le contenu :

Sic scribit : "... je préférerais que vos diatribes aigres-douces soient signées ... je me permets de vous signaler que le Conseil des Sages dont je fais partie est toujours au travail et que nombre de ses membres continuent à rencontrer et à écouter nos concitoyens, même en juillet et août." 

----------

Je suis tout disposé à le croire (croire sans voir, c'est le début de la foi) mais ... qui est rencontré et écouté, et comment ? Je n'ai trouvé aucun moyen de communiquer spontanément avec ceux qui rencontreraient et écouteraient ... que je ne connais pas personnellement ... Faut-il être un "happy few" ? un "privilégié" ?

Au travail ... mais sur quoi ? Cela pourrait intéresser les "concitoyens", ... qui pourraient peut-être proposer des idées, voire de participer ... À moins que cette éventualité dérange ...

Par ailleurs, l'homme de la rue que je suis, quêteur anonyme d'informations, n'a pas entendu, ni vu, ni lu, ni trouvé quoi que ce soit qui aurait émané du travail, des rencontres ou de l'écoute ainsi allégués ... Pas même le début d'un commencement d'information sur les "affaires en cours" ... Installés le 10 janvier 2015 (voir le bulletin municipal de janvier 2015) puis évaporés ... je persiste ...

Quêteur anonyme ... je persiste aussi dans mon incognito (déjà partiel et qui finira vraisemblablement par tomber complètement ... un jour ... on verra alors ...). C'est pour moi le seul moyen de rester un habitant ordinaire, non "happy few" ni "privilégié" ...

----------

Il est par contre un sujet de ce billet du 10 août sur lequel je fais amende honorable : le dispositif "Voisins Vigilants".

Il en est fait un point qui me paraît suffisamment avancé et intéressant dans le Journal de Calvisson de juin 2015, en page 4.

Mea Culpa.

 

Les commentaires sont fermés.