Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 novembre 2015

Jeudi 29 octobre à Sommières

... il y avait soviet à la CCPS ... Rapide (1/2 heure) mais deux délibérations conséquentes et de conséquence (5 et 6) ...

Depuis temps immémorial, CCPS-nous finançait l'association "Maison de l'Emploi et de l'Entreprise du Pays Vidourle Camargue" (subvention de 129 160 € au budget 2015). Des comptes, financiers et résultats/objectifs, ont été demandés début octobre ...
A l'issue de la réunion ad hoc, CCPS scribit : "Au regard des engagements financiers que cela représente pour les trois E.P.C.I. [Pays de Sommières, Terre de Camargue et Petite Camargue - NDLR] et jugeant que les résultats peu probants et les objectifs ne sont pas atteints par l'association, il a été décidé de ne plus financer cette association à compter de 2016.". J'ai cru comprendre, en sus, que la fourniture d'éléments financiers a été fort légère ...
Question d'un profane dans la salle : pourquoi ne s'en est-on pas aperçu plus tôt ? Réponse habilement éludée par la Dauphine qui présentait le sujet ...
Autre question : que vont devenir les employés ? Réponse : les trois agents de la Communauté y détachés seront "rapatriés" (voir ci-après) ... [question du rédacteur : détachés gratuitement, en plus de la subvention ?...]
Retrait voté moins une abstention, que j'ai du mal à comprendre ... Je m'abstiendrai de toute supposition ...
Des économies en perspective ... Enfin !...

Ensuite et en suite, une délibération pour mettre en place un "relais emploi intercommunal", à vocation identique, qui ferait partie du réseau départemental des relais-emploi et pourrait être ainsi subventionné ...
Une subvention demandée de presque 130 000 € pour un coût de fonctionnement estimé à un peu plus de 160 000 €.
Là, unanimité pour ... Logique ...

Cela signifierait-il qu'on économiserait un versement "à fonds perdu" et des mises à disposition gratuites pour les remplacer par une dépense directe de presque même montant subventionnée largement ? Le troc serait grandement bénéfique pour les finances des contribuables ... et, espérons le, pour l’efficacité du dispositif ...

Si c'est réellement ainsi, je vais dire "Bravo !... Le début de l'ère nouvelle promise par le nouveau président !?". Et, insidieusement : "A quand l'examen des autres subventionnés ?" ...

Commentaires

Réponse du personnel de la MDEE, dont 8 salariés qui vont être licenciés :

La Communauté des communes du Pays de Sommières (CCPS) finance la Maison de l’Emploi et de l’Entreprise du Pays Vidourle Camargue depuis 2009. Ce projet de mutualisation réunit 3 communautés de communes, le Pays Vidourle Camargue, la MLJ, Pole emploi, le Conseil départemental et l’Etat.

Les éléments financiers ? Les comptes sont validés par un commissaire aux comptes et l’ensemble des administrateurs (dont CCPS) ; l’association étant reconnue comme étant très bien gérée.

Des résultats peu probants ? Les rapports d’activité sont validés en Conseil d‘Administration, en Assemblée Générale, sans aucune remarque des élus de la CCPS et avec le satisfecit des partenaires. Et de plus, la reconnaissance des services rendus par les publics qui utilisent les services de la MDEE au quotidien (2600 personnes, 14 000 visites, 67 manifestions au service de l’emploi, 3 forums de l’emploi, des formations, ...en 2014).

Inefficace ? Le plan d‘actions est construit avec les partenaires, dont les représentants de la CCPS qui n’ont fait aucune remarque, aucune proposition. L’action de la MDEE est reconnue par les partenaires, l’État (qui donne l’agrément des MDE) souhaitant la continuité de la Maison de l’Emploi et de l’Entreprise.

Aspects financiers ? La MDEE paye 3 agents de la CCPS mis à disposition. Des propositions d‘économie ont été proposées, l’État étant prêt à accompagner cette démarche : proposition rejetée par la CCPS!

Un relais emploi intercommunal ? C’était la situation avant la MDEE en 2009, pour un coût avec la même configuration que celle qui est prévue par la CCPS supérieur à la subvention versée à la MDEE.

Contre-vérités, rumeurs, désinformations, tout cela affecte profondément l’ensemble du personnel et génère une dégradation de la santé morale et physique pour le personnel.
La mise en cause de l’intégrité professionnelle peut avoir des conséquences graves pour les 8 salariés licenciés pour leur recherche future d’un emploi.

Voilà la vérité ! Les rapports d’activités, rapport de gestion 2014 sont en ligne sur le site de la MDEE :
www.mdee-vidourlecamargue.org

Écrit par : Personnel de la Maison de l'Emploi et de l'Entreprise du Pays Vidourle Camargue | 06 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.