Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 novembre 2015

Au rapport !

La période de deuil officiel est terminée. Alors je reprends mon activité.

Et ce dernier mot me permet de rebondir sur mon billet du 2 novembre dernier et son commentaire : la CCPS a décidé de ne plus financer la Maison de l'Emploi et de l'Entreprise et "le personnel de la MDEE" s'en plaint amèrement.

Je vais être volontairement outrancier : un long commentaire ... à mon sens d'auto-justification et d'auto-satisfaction, qui renvoie à un rapport d'activité publié (il me semble que c'est la première fois) sur le site Internet de la MDEE. J'ai lu ce rapport (27 pages, sommaire compris, plus les pages "de garde") avec attention, et avec difficultés (il est vraiment "hermétique" ... ésotérique seulement ?).

J'en retiens que, tout au long de l'année 2014, la MDEE a compté "ses bûchettes", des éléments auto-estimés caractéristiques de son activité. Puis en 2015, elle a pris le temps, long temps (j'ai cru comprendre que le rapport est "sorti" aux vacances d'été) de compiler et rédiger. À la sortie, un moment de pur bonheur narcissique ...

Puis réunion le 1er octobre 2015 avec les trois Communautés. Et la CCPS écrit "résultats peu probants", "objectifs pas atteints" et "décidé de ne plus financer".

Deux conceptions qui s'affrontent : le "rapport d'activité" (on énumère tout ce qu'on a fait, sans autre considération) vs le "compte-rendu d'utilité et d'efficacité" (on vous a donné des sous, ... à quoi ont-ils servi ?). Par exemple, nombre de candidats ayant trouvé/retrouvé un emploi ou nombre d'entreprises et d'emplois créés grâce à vos actions. J'avoue préférer grandement utilité-efficacité.

Je vais oser une comparaison ... J'ai une activité : un blog où j'écris des billets. Je peux en faire un rapport détaillé, avec nombre de billets, fréquence, visites, commentaires et bien d'autres choses ... Mais quelle est mon utilité ? Seuls les lecteurs pourraient le dire et évaluer mon efficacité par rapport à ce que (peut-être, à supposer, on peut rêver) ils attendent de mon activité et mes publications.

La CCPS semble être entrée dans une politique "subvention = évaluation". J'approuve ... Et il faudra bien que les acteurs privés bénéficiaires de la manne publique (toutes les subventions sont l'argent des contribuables) s'adaptent ... J'espère vivement que la CCPS étendra cette politique à toutes ses subventions, y compris aux "chouchous historiques" ...

Les commentaires sont fermés.