Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 mars 2016

ROB 2016 CCPS -suite- ...

La Communauté fait clamer haut et fort (voir ici) la bonne santé retrouvée de ses finances. Certes, la nouvelle équipe dirigeante a fait mieux que les précédentes et mérite ainsi citation favorable.

Mais il faut quand même regarder de plus près, le passé comme l'avenir ...

Le "bénéfice de fonctionnement" 2015 est de 1 105 140 €.
Mais il y a 538 000 € de recettes "inattendues" (sic) non renouvelables ... Toujours bon à prendre mais cela ne laisse que 567 140 € de "bénéfice structurel" ... Guère plus que "les bonnes années" antérieures ... mais un peu lointaines ... et rares ...
"Bénéfice structurel" qui provient d'économies réalisées, sur les dépenses de personnel comme sur les dépenses courantes ... Mais on ne sait pas si ce sont de vraies économies de fonctionnement ou simplement une diminution des prestations fournies aux contribuables-usagers ayant causé de moindres dépenses ...
Nous en saurons peut-être plus à la lecture du compte administratif 2015 ...

Quoi qu'il en soit, ne boudons pas les efforts réalisés et le plaisir qu'affiche le politburo.

En investissement, le déficit (plus de dépenses que de recettes) est de 449 521 €.
Les recettes sont bien plus faibles que prévu. Le "trou" provient essentiellement de la différence entre emprunts prévus (830 769 €) et emprunts réalisés (350 000 €).
Une réduction salutaire ... car les investissements réalisés ne sont que de 410 300 € (676 910 € prévus) ... Réaliser les emprunts prévus aurait pu poser des problèmes en orthodoxie comptable ...

L'une des dépenses d'investissement mérite à mon sens une attention particulière, plutôt défavorable : "gendarmerie (Ségard) : 95 000 €". Une dépense à fonds perdus, inutile, qui vient s’ajouter à d'autres antérieures et qui sera renouvelée encore en 2016 (60 000 €) ...
L'équipe dirigeante actuelle a bien fait, à mon sens, de se libérer de ce boulet (il y en a d'autres ... voir ROB in fine ...) qu'elle traîne des équipes antérieures.
Et je me pose la question : pour une telle opération frisant le désastre, hors compétence de la Communauté, un contribuable vétilleux n'aurait-il pas matière à rechercher des responsabilités personnelles ?...

L'avenir, 2016, est pour de prochains billets ...

Les commentaires sont fermés.