Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01 juillet 2016

La saga du Bois de Minteau (suite)

Capture du 2016-07-01 08:20:48.pngJeudi 23 juin dernier, donc, pendant la présentation de "l'étude biodiversité", dans le calme de l'assistance, un court écrit éveilla mon attention : gestion ligneux hauts (ancien héliport) ...

Diable ! Un héliport au Bois de Minteau ! Interloqué, je m'interrogeai. Et depuis la réunion, j'ai interrogé ... Et un Calvissonnais de Calvisson m'a donné la solution. Grand Merci à lui.
Il n'aurait pas fallu voir et lire héliport ... il aurait fallu voir et lire téléport (voir dictionnaire) ... Le projet originel -1993- du Bois de Minteau.

L'occasion pour moi de compléter mes connaissances (voir ici) et de retrouver quelques articles "historiques" de presse (voir ici -1994- et ici -1996-) et d'un blog (voir ici).

Et l'occasion pour moi de m'interroger à nouveau sur l'apparition de ce que je considère comme une bévue, commise dans le cadre d'une "concertation" publique à caractère juridique ...

Comment un professionnel à qui l'on confie une étude sur un terrain peut-il ainsi se méprendre sur l'histoire de l'utilisation de ce terrain ? Certes, l'étude était seulement "biodiversité". Mais, quand même ...
J'espère que le principal de l'étude est plus rigoureux ...

Comment une société d'aménagement à qui l'on a confié la conduite d'un projet peut-elle laisser passer cette inexactitude dans l'histoire du projet ? Elle y travaille pourtant depuis longtemps ...

Comment l'aréopage du syndicat créé pour la promotion du projet (la commune de Calvisson n'en est plus ...) peut-il ne pas avoir vu ? Le contenu historique du patrimoine serait-il méconnu ?

Comment le président du dit syndicat, politicien installé depuis longtemps sur le territoire, peut-il aussi ne pas avoir vu ? Aurait-il oublié les projets de développement de "son territoire" ?

Certains vont dire que je chicaille et chicane ... Mais, je le répète, je suis interpellé et interloqué ... 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.