Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28 novembre 2016

La "Mission Locale Jeunes"

de Petite Camargue a, donc, fait sa présentation jeudi dernier au soviet communautaire.

Elle est une association "loi de 1901" bénéficiant de nombreuses onctions et bénédictions, donc de nombreuses subventions.
Sa présidente est la première vice-présidente de la Communauté de Communes du Pays de Sommières. Question subvention, l'association coûte 1,25€ à chaque habitant de la Communauté.
Je ne vous propose pas d'aller voir son site Internet (http://www.mljvauvert.com/#), ce n'est qu'une vague page orangée avec des vagues ...

Une présentation qui commença par une jérémiade sur la diminution/disparition de la subvention allouée par le département du Gard.
Plus tard, nous eûmes une nouvelle jérémiade sur la non-subvention par une communauté de communes de son territoire. Je n'ai pas entendu que l'on se soit ni que l'on ait interrogé sur les raisons que pourrait avoir cette communauté pour ne pas subventionner ... On a apporté comme réponse un simple traitement administratif des statuts ...

Puis la projection de "slides" qui me fit tout à fait penser à une analyse syndicale des "charges de travail" que peuvent être les jeunes faisant l'objet d'un "suivi global" : en gros, le nombre réparti, par tranches d'âge, par niveaux de formation et de diplôme, réussi ou non, par filière de traitement et par dispositif de suivi. Le tout avec l'évolution de 2015 à 2016 en périodes comparables.

Un seul "slide" appela mon attention : celui décrivant les façons dont les jeunes sont sortis de ce "suivi global", par envoi en formation ou par signature de contrat notamment.
Mais celui-ci passa très vite, sans aucun commentaire, contrairement aux autres qui furent abondamment commentés.
Il me semble pourtant que c'est celui-ci qui est la raison d'être de la MLJ : en quoi et comment a-t-elle été utile aux jeunes qu'elle a "suivis" ?...

Je ne commenterai pas plus, car je me pose beaucoup de questions ... auxquelles je n'aurai pas de réponse ... car je sors du cadre de raisonnement habituel aux "administratifs" qui administrent ...

Ensuite, quelques questions de la salle ... Certaines m'ont semblé très pertinentes :
- Combien de jeunes pourraient bénéficier de votre "suivi" et n'en profitent pas ? "Allez-vous les chercher ?" en quelque sorte ...
- Que deviennent les jeunes que vous avez "suivis" une fois que vous avez cessé de les "suivre" ?
Hélas, elles n'ont pas eu de réponse ... Et j'ai cru entendre "on se contente d'administrer" ... mais ce n'est que ma mauvaise audition et mon mauvais esprit ...

Pour finir, un grand coup de brosse à reluire fut donné par la Présidente à son équipe de travail de l'association. Au cours de la présentation, le Directeur présentant avait donné un bon coup de brosse à reluire à la Présidente ...

Une présentation qui m'a laissé et me laisse sceptique ...