Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 février 2018

Lundi 19 février, conseil municipal

Au programme, un "gros morceau" finances : le rapport d'orientations budgétaires pour 2018. Avec des diapositives, fort claires, pour les points essentiels.

Bilan 2017 -j'essaie de trouver tous les chiffres pour plus tard- :
En fonctionnement, des recettes stagnantes ; une augmentation "contrainte" des dépenses (carrière du personnel et recensement) et une créance (76000 €) qui s'est perdue -en comptabilité municipale, c'est une dépense-. Malgré tout un très bon excédent, qui permet de continuer à investir.
En investissement, un déficit ; c'est normal et souhaitable, ça montre que la commune "fait des choses".
Au total, un "bénéfice", qui permet d'envisager -à peu près- sereinement l'avenir jusqu'à la fin du mandat.

Perspectives 2018 :
En fonctionnement, des recettes qui augmenteront peu -volonté gouvernementale ...-. Mais des dépenses en hausse prévue plus forte que les recettes : Maison de Services Au Public, Titres Sécurisés en Mairie, recrutement d'un deuxième Agent de Surveillance de la Voie Publique, augmentation de la fréquence d'entretien des espaces verts communaux.
En investissement, 2,3 Mons€ pour "renforcer l'attractivité de la commune et améliorer le confort quotidien des habitants" -sic- : nouveau parking au cœur du village, acquisition et aménagements d'espaces verts et de loisirs, requalification de la rue de la Cave en face de la cave coopérative, économies d'énergie.

Le tout sans hausse des impôts communaux -affirmé par l'orateur- et sans emprunt supplémentaire -sous-entendu-, grâce à une "épargne nette confortable" et une "dette raisonnable" -re-sic-.

Parmi les autres délibérations, une avec un sous-entendu : mise à jour du règlement du foyer communal.
En fait, une augmentation des tarifs de location de la salle, notamment pour les associations.
S'ouvrit alors un débat animé, portant entre autres sur les "mérites" du "chariot de nettoyage" -si j'ai bien compris- de la salle. Il faut dire qu'il y avait autour de la table des présidentes=présidents d'associations utilisatrices du foyer, donc directement concernés.
Lesquels ont pris part au vote de l'augmentation, finalement approuvée. Un petit "mélange des genres" ?...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.